2019 sera l’année la deuxième année du quinquennat d’Emmanuel Macron, l’année 2019 sera l’année du Cochon de Terre selon l’astrologie chinoise mais l’année 2019 sera aussi l’année de la transition écologique qui se veut urgente, très urgente. Il nous reste que peu de temps avant d’augmenter l’intensité des phénomènes naturels. Nous, lycéen.ne.s avons un rôle à jouer, nous devons protéger cette planète. Nous sommes l’antidote face au capitalisme qui est en train de tout détruire sur son passage, autant l’humain que l’humanité. Nous, lycéens et lycéennes, devons modifier nos habitudes afin de rendre le monde de nos enfants meilleur, les institutions publiques comme l’éducation nationale, doivent absolument montrer l’exemple aux élèves en mettant en place des initiatives au sein des lycées comme des jardins partagés, des ruches sur les toits des établissements ou encore une grande campagne de sensibilisation au gaspillage alimentaire. Nous devons nous organiser rapidement pour faire comprendre au gouvernement que l’urgence n’est pas économique mais écologique et sociale.

L’Union Nationale Lycéenne – Syndicale & Démocratique veut une lycée viable écologiquement. L’UNL-SD veut mettre en place un système de notations des lycées sur leur capacité à être ‘‘écologique’’ avec des organisations non gouvernementales écologiques. Il y a pas de Plan B car il n’y a pas de Planète B.

Catégories : ACTUALITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *