Dans un monde où l’interconnexion entre les pays est grandissante, l’accès et la découverte de cultures étrangères et différentes de la nôtre reste encore trop peu développée. Alors que l’idée de fraternité entre les peuples sembles aujourd’hui mise à mal, il est important dans un objectif de tolérance, de connaissance et d’ouverture au monde, d’intensifier les relations entre lycéen.ne.s du monde.  Pour cela, l’UNL-SD propose :

  • La mise en place d’échanges inter-lycées à dimension européenne et internationale. Mettre en avant le réseau ERASMUS+ qui a déjà fait ses preuves et qui peut être utilisé par les lycées pour favoriser la mise en place d’échanges. (Exemple de l’académie de Caen qui tente de mettre un projet similaire en place).
  • Les lycées et académies peuvent également faire connaître les différents organismes qui permettent de partir à l’étranger (programme d’échange franco-allemand « Brigitte Sauzay »).
  • Une journée ou un mois international des cultures dans chaque lycée. Il s’agirait, pendant 1 mois de faire découvrir une culture, sa langue, ses coutumes associées…

Ces échanges inter-lycée permettent non seulement d’apprendre ou de s’améliorer dans une langue, mais surtout de faire des rencontres marquantes et de s’ouvrir à de nouvelles connaissances. Cela peut ouvrir également la voie à de nouvelles vocations chez les lycéen.ne.s.  L’ouverture au monde est aussi un moyen d’attiser la curiosité des élèves sur les différentes cultures qui font notre monde leur permettrait d’accroître leur envie de mobilité, mais surtout la tolérance envers les autres malgré les différences qui peuvent exister.

Enfin, apprendre une langue vivante et découvrir un nouveau pays ne peut se réaliser que si la découverte et l’apprentissage sont orientés vers l’autre. Cela encourage le respect mais aussi l’entraide entre les élèves. (Réussir à communiquer dans une langue qu’on ne maîtrise pas parfaitement est difficile, il faut faire appel à des « stratégies », demander à son/sa correspondant.e comment on dit telle chose ou telle chose) cela permet de créer un lien voire de nouer une amitié dans certains cas. La rencontre de l’autre, est quelque chose de réellement différent au niveau du mode de vie, de la langue… Cette expérience est plus stimulante pour l’élève. Ainsi, on augmente notre capacité à d’apprendre autrement la langue, c’est une méthode plus ludique et donc moins théorique.  Pour cela, il faut évidemment se trouver dans un contexte multiculturel pour amener vers une meilleure appréhension du monde qui nous entoure, qui nous achemine vers la découverte d’autres valeurs, d’autres modes de pensée, de façons de vivre. On peut ainsi découvrir une large vision des autres cultures pour ne plus rester franco centrée voir euro-centré. Pour cela, il faut ques les lycéen.ne.s soient intégré.e.s à la préparation d’un voyage, ce qui apporte aussi beaucoup à l’élève. Par exemple, se renseigner sur le pays où il va partir. Organiser un voyage demande un esprit de cohésion, d’investissement, de recherche d’idées… Finalement, on ne perd rien à tenir ses initiatives !

Catégories : ACTUALITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *